image_pdfimage_print

30 juillet 2019, par Addameer

Il y a actuellement neuf détenus administratifs en grève de la faim, dont trois, Huthaifa Halabiya, Mustafa Hassanat et Mohammed Abu Akker, en grève de la faim depuis trente jours pour demander leur libération. De plus, Ahmad Ghannam, Sultan Khaluf, Hassan Awad, Hamzeh Awad, Muneer al-Abed et enfin Ismaël Ali ont entamé leur grève de la faim à différentes dates après la mi-juillet 2019.

Aujourd’hui, une vingtaine de prisonniers palestiniens ont rejoint la grève, certains d’entre eux sont eux-mêmes des détenus administratifs et d’autres encore pour soutenir la lutte de ces détenus administratifs en grève de la faim.

L’avocat d’Addameer a pu rendre visite aux prisonniers Huthaifa Halabiya, Muhammad Abu Akker et Mustafa Hassanat hier, le 29 juillet 2019. Les prisonniers ont déclaré souffrir de fatigue extrême de leur corps, de douleurs aux articulations et de maux de tête. Ils ont confirmé qu’ils poursuivaient leur grève de la faim jusqu’à la fin de leur détention administrative et de leur libération.

Addameer souligne que la politique de détention administrative est utilisée contre les Palestiniens comme une forme de répression et de punition collective violant toutes les normes internationales et équivalant à de la torture. Ainsi, alors que la grève se poursuit, Addameer Prisoner Support exhorte les défenseurs de la justice du monde entier à prendre des mesures pour soutenir les prisonniers palestiniens dont le corps et la vie sont en jeu pour la liberté et la dignité.

La question des prisonniers et des détenus palestiniens détenus dans des prisons et des centres de détention israéliens transcende l’un des droits de l’homme individuels; c’est aussi l’un des droits collectifs de tout un peuple – le peuple palestinien, qui continue d’être privé du droit à l’autodétermination et à la souveraineté – principes fondamentaux du droit international. Tous les prisonniers politiques palestiniens – quelles que soient leurs affiliations ou accusations politiques alléguées – ont droit à des garanties de procès équitable en vertu du droit international humanitaire et du droit international des droits de l’homme. Les prisonniers et prisonniers politiques palestiniens sont systématiquement soumis à la torture et aux mauvais traitements en toute impunité, soulignant la nécessité d’intensifier les actions de solidarité de la part des populations du monde entier pour demander la libération immédiate de tous les prisonniers politiques palestiniens, longtemps privés de leurs droits fondamentaux.

L’association Addameer Prisoner Support & Human Rights invite toutes les personnes à organiser des manifestations en solidarité avec la lutte des prisonniers et des détenus en grève de la faim. Restez solidaire avec les grévistes de la faim palestiniens, sensibilisez-les, aidez-nous à faire pression sur les autorités d’occupation israéliennes pour qu’elles respectent les droits fondamentaux du prisonnier.

PASSER À L’ACTION:

La campagne dans les médias sociaux de Join Addameer a pour objectif de sensibiliser le public: tenez une pancarte indiquant #Hunger_Strike_for_Dignity, #PalHunger, #Free_Palestinian_Political_Prisoners, ou #StopAD (campagne de détention administrative), #NotATarget (campagne des défenseurs des droits de l’homme) et partagez une photo de votre signe ou simplement le hashtag avec l’image d’un prisonnier ou d’un détenu sur les réseaux sociaux (twitter et facebook) pour sensibiliser le public.

Organisez une manifestation, une manifestation, une allocution ou une bannière dans votre ville, votre communauté ou votre campus, appelez à la libération immédiate de tous les prisonniers politiques palestiniens et montrez votre solidarité avec les prisonniers et détenus détenus en grève de la faim.

Contactez les décideurs directement. Vous trouverez ci-dessous les coordonnées des décideurs concernés. Prenez une minute de votre journée et contactez-les directement pour les exhorter à respecter leurs droits et à libérer tous les prisonniers politiques détenus arbitrairement dans leurs prisons.

Contactez vos propres représentants. Quel que soit votre pays d’origine, si vous avez accès à vos représentants, veuillez les contacter directement à propos du problème. La pression est créée en appuyant sur ceux qui veulent écouter et en leur faisant passer le message dans la chaîne des décideurs. La seule façon de le faire est de faire appel à un nombre suffisant de personnes et d’exprimer le désir que votre gouvernement agisse sur la question.

Rejoignez la campagne BDS: organisez une action au sein du bureau HP de votre ville pour mettre en valeur le rôle des entreprises impliquées dans l’emprisonnement politique de Palestiniens par l’occupation israélienne et en tirant profit.

Rejoignez les campagnes d’Addameer et son appel à l’action: Addameer a deux campagnes principales: la campagne Halte à la détention administrative et les défenseurs des droits de l’homme. Vous pouvez utiliser n’importe quel matériel d’addameer préparé pour ces deux campagnes ou tout autre matériel figurant sur le site Web d’Addameer.

Envoyez un email à info@addameer.ps ou à notre page Facebook pour nous informer des actions que vous planifiez et nous pouvons vous aider de toutes les manières possibles.

Procureur général

Avihai Mendelbilt

ministère de la Justice

29 rue Salah al-Din

Jérusalem 91010, Israël

Fax: +972 2 530 3367

Courriel: ishkat-yoetz@justice.gov.il

Commandant de l’IOF – Cisjordanie

Général Nadav Padan

GOC Central Command

Poste militaire 01149, bataillon 877

1111@idf.gov.il

Fax: +972 2 530 5741, +972 2 530 5724

Premier ministre Benjamin Netanyahu

Bureau du Premier ministre

Jérusalem

3 Kaplan St. Hakirya

91950

Fax: + 972-2-6496659

Courriel: bnetanyahu@KNESSET.GOV.IL

Traduction : Agence Média Palestine

Source: Addameer