Palestine + 100

Palestine + 100

Édité par Basma Ghalayini

avec : Talal Abu Shawish, Tasnim Abutabikh, Selma Dabbagh, Emad El-Din Aysha, Samir El-Youssef, Saleem Haddad, Anwar Hamed, Majd Kayyal, Mazen Maarouf, Abdalmuti Maqboul, Ahmed Masoud et Rawan Yaghi

Publications le 25 juillet, mais précommandez dès maintenant !

Un siècle d’histoires après la Nakba

Palestine +100 pose une question à douze écrivains palestiniens : « à quoi pourrait ressembler votre pays en 2048 – un siècle après les tragédies et le traumatisme de ce que l’on appelle désormais la Nakba ? Comment cet évènement – qui, en 1948, a vu plus de 700 000 Arabes palestiniens être expulsés hors de leurs foyers – pourrait-il traverser un siècle d’occupation, d’oppression et d’isolement politique, pour façonner le pays et son peuple ? Une paix durable aura-t-elle enfin été obtenue ou une technologie future n’aura-t-elle fait qu’amplifier les souffrances et les mauvais traitements pour les Palestiniens ? »

Couvrant un large éventail dans les approches – de la série noire à la contre-utopie cauchemardesque, à la farce ultramoderne –, ces histoires utilisent le panorama vierge de l’avenir pour réimaginer l’expérience palestinienne aujourd’hui. En chemin, nous nous heurtons à des nuées de drones, à des soulèvements numériques, à une réalité virtuelle qui déforme le temps, à des traités de paix qui s’étendent sur des univers parallèles, et même à  un super-héros palestinien, dans probablement la toute première anthologie de science-fiction de la Palestine

Traduit de l’arabe par Raph Cormack, Mohamed Ghalaieny, Andrew Leber, Thoraya El-Rayyes, Yasmine Seale et Jonathan Wright.

Une inauguration britannique de l’évènement aura lieu au Festival des Arts arabes de Liverpool, le 9 juillet au Bluecoat.

Presse

Un gagnant pour le PEN Translates Award 2018

« Il est nécessaire, bien sûr. Mais avant tout, il est audacieux, brillant et exaltant : preuve d’une imagination infinie et d’une création farouche même dans une situation d’oppression, de déni, de silence imposé et d’étouffement. Les voix de ces écrivains exigent d’être entendues – et leurs histoires sont divertissantes, avec un air de défi ». Bidisha

Couverture du prix PEN, sur Arab Lit (https://arablit.org/2018/12/18/future-focused-palestine-100-wins-pen-translates-award/)

L’un des cinquante livres à suivre en 2019, par Irish Times (https://www.irishtimes.com/culture/books/50-books-to-keep-you-reading-all-year-long-1.3775768)

L’un des livres les plus attendus de TranslatedLit’s pour juillet 2019 (http://translatedlit.com/listology/most-anticipated-books-of-july-2019/?fbclid=IwAR3qXX-VRNsDim24S4f7kAttRhIQeXaHfk2cJ8V9uMOXHOYLc7c2FZ7M1jE)

Lisez l’introduction de l’éditeur sur la collection exclusivement sur notre blog (https://thecommapressblog.wordpress.com/2019/05/15/the-compass-in-the-heart-palestine-100/)

 https://commapress.co.uk/books/palestine-100

Traduction : JPP et SM pour l’Agence Média Palestine