image_pdfimage_print

Asa Winstanley Lobby Watch 6 juin 2019

Le colon israélien et soi-disant « expert » des Palestiniens Itamar Marcus apparaît dans le film anti-musulman Obsession. (Clarion Project/YouTube)

La FIFA a ouvert une enquête sur le football palestinien sur la base d’allégations faites par un militant anti-musulman qui est un colon de Cisjordanie, a appris The Electronic Intifada.

Le comité d’éthique de l’organe directeur du football mondial a écrit au président de l’Association palestinienne de football en janvier, lui signifiant les allégations contenues dans un rapport transmis par le groupe israélien déjà discrédité Palestinian Media Watch.

Dans sa lettre, Martin Ngoga de la FIFA a écrit que le président du football palestinien Jibril Rajoub avait été accusé d’« incitation » et de « glorification du terrorisme » ou de « ne pas avoir condamné » ce soi-disant terrorisme.

Vous pouvez lire la lettre dans son entier ci-dessous. La lettre de la FIFA contient le rapport de 2017 de Palestinian Media Watch, qu’on peut lire online.

Ngoga n’a pas répondu à un e-mail de The Electronic Intifada lui demandant pourquoi la FIFA avait pris au sérieux des allégations venant d’une telle organisation, et pourquoi il avait apparemment fallu deux ans à la FIFA pour ouvrir cette enquête.

Le rapport était co-écrit par Itamar Marcus, le directeur de Palestinian Media Watch.

Pas un expert

En 2013, un juge israélien a statué que Marcus n’était pas l’« expert » qu’il déclarait être et qu’il était en fait un témoin « partial » prédisposé à dépeindre tous les Palestiniens comme coupables d’« incitation au crime » contre les Israéliens.

La procédure – à l’encontre de l’Autorité palestinienne, alléguant une politique d’incitation – s’est effondrée du fait qu’elle reposait sur le témoignage de Marcus.

La juge Dalia Ganot a exprimé des regrets à ce sujet, mais elle a jugé que les plaignants « n’avaient pas satisfait aux charges légales qui leur étaient imposées et n’avaient pas été en mesure de démontrer le bien-fondé de leur cause ».

Marcus est un colon qui a déménagé de New York pour vivre dans la colonie israélienne d’Efrat, construite sur des terres palestiniennes volées près de Bethléem en Cisjordanie occupée, ce qui constitue un crime de guerre.

Marcus a été interviewé pour le film anti-musulman Obsession et il est proche d’islamophobes d’extrême-droite notoires, tels que Geert Wilders et David Horowitz.

Il est également publié par le Gatestone Institute, un think tank extrémiste connu pour répandre des informations mensongères, destinées à attiser la haine et la peur des Musulmans.

Marcus a travaillé dans le passé pour le chef des relations publiques du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Bien qu’il clame son indépendance, Palestinian Media Watch a reçu des fonds de l’Agence juive, l’une des institutions nationales soutenues par le gouvernement israélien.

Après un rapport longtemps attendu, la FIFA en 2017 a refusé de prendre des mesures contre les clubs de football situés dans des colonies israéliennes, établies sur des terres volées aux Palestiniens.

« La FIFA est résolue à fournir un soutien matériel pour les violations du droit international commises par Israël qui constituent des crimes de guerre, contre ses propres associations membres », avait répondu alors la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël.

Lettre de la FIFA

Traduction : MUV pour l’Agence France Palestine

Source : The Electronic Intifada