image_pdfimage_print

Un garçon palestinien assis sur un canapé après la démolition le 26 octobre 2016 de l’immeuble appartenant à sa famille, qui, d’après Israël, avait été construit sans permis, à Silwan, un quartier de Jérusalem-Est occupée. La destruction de cet immeuble à multiples logements a laissé 30 personnes, pour la plupart des enfants, sans toit, dans une année où les démolitions des immeubles palestiniens par Israël ont battu tous les records. (Mahfouz Abu Turk – APA Images)

Le site TripAdvisor répertorie plus de 70 propriétés, activités et attractions se trouvant dans des colonies israéliennes illégales dans les territoires palestiniens occupés. Ce faisant, TripAdvisor dope l’économie des colonies et contribue à leur expansion.

Le fait de faire la promotion de colonies comme s’il s’agissait de destinations touristiques tend à « normaliser » et à légitimer la colonisation aux yeux du grand public.

Les colonies sont illégales au regard du droit international, et leur création constitue un crime de guerre.

Signez la pétition sur le site d’Amnesty International !

Texte de la lettre:

Monsieur Kaufer,

Notre nouveau rapport « Destination : occupation » montre que les géants de la réservation en ligne Airbnb, Booking.com, Expedia et vous, TripAdvisor favorisent des violations des droits humains des Palestiniens en présentant plusieurs centaines d’hébergements et d’activités dans les colonies de peuplement israéliennes en territoire palestinien occupé, y compris à Jérusalem-Est.

Amnesty International a découvert qu’outre le fait qu’elles contribuent dans une large mesure à attirer les touristes dans les colonies de peuplement illégales, Airbnb, Booking.com, Expedia et TripAdvisor induisent aussi en erreur leurs clients en s’abstenant d’indiquer systématiquement que les offres concernées sont situées dans des colonies israéliennes.

Votre entreprise propose plus de 70 activités, excursions, restaurants, cafés, hôtels et locations d’appartements dans des colonies des territoires palestiniens occupés.

Le rapport d’Amnesty montre que le gouvernement israélien permet aux colons d’exploiter des terres et des ressources naturelles appartenant à des Palestiniens, et les y encourage. Il montre que vous tirez profit de cette exploitation.

En faisant la promotion de tels sites, les entreprises de réservation en ligne se rendent complices de l’objectif illégal du gouvernement israélien d’extension des colonies à tout prix.

Je vous écris pour vous demander de vous retirer des colonies illégales israéliennes dans les Territoires palestiniens occupés.

Veuillez agréer, Monsieur Kaufer, l’expression de ma haute considération.