image_pdfimage_print

26 janvier 2019

BETHLEEM (Ma’an)- Lina Osama Quteineh, médecin en génétique de Jérusalem Est occupée, a remporté, en 2018 en Suisse, le deuxième prix de la meilleure recherche publiée sur la greffe d’organes.

A la 14ème conférence annuelle, en Suisse, les médecins en greffe d’organes ont évalué 19 études publiées sur les greffes d’organes et en ont sélectionné les trois meilleures, dont l’étude de Quteineh.

L’étude de Quteineh a été publiée en juin 2018 dans le Journal Américain de la Transplantation sous le titre « Marqueurs génétiques immunitaires et inflammatoires associés au diabète chez les receveurs de greffes d’organes solides ».

Dans une autre session, les médecins spécialisés en transplantation ont assisté à la présentation des trois études primées.

L’étude de Quteineh a remporté le deuxième prix de la meilleure recherche clinique, assorti d’une récompense financière.

Son étude fait pour la première fois une analyse de la connexion entre le Gène SP110 chez un patient subissant une greffe et un diabète, ce qui représente une des complications conduisant à une cardiopathie et l’une des causes responsables de la mort après une greffe d’organe, alors que l’organe transplanté fonctionne parfaitement.

Traduction : J. Ch. pour l’Agence Média Palestine
Source : Ma’an