image_pdfimage_print

Nora Barrows-Friedman – 31 août 2018

Lana Del Rey / Jales Valques / SIPA USA

En une victoire majeure pour la campagne de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS), Lana Del Rey, la vedette du festival Météor de la semaine prochaine en Israël, s’en est retirée. Les défenseurs des droits en Palestine et ses fans ont exhorté la chanteuse américaine et d’autres artistes prévus à annuler leurs représentations et de ne pas briser la ligne de résistance palestinienne.

Del Rey a posté vendredi une déclaration sur Twitter disant qu’elle voulait « traiter tous ses fans à égalité » et  que de ce fait « je repousse ma venue au Festival Météor jusqu’au moment où je puisse programmer des visites à la fois à mes fans israéliens et palestiniens ».

Le Festival Météor se tient la semaine prochaine dans le nord d’Israël, en des lieux inaccessibles à des millions de Palestiniens pour la raison qu’ils ne sont pas juifs.

Del Rey avait précédemment insisté sur le fait que sa participation au festival pouvait susciter un changement, « ne fût-ce que pour une minute ».

Elle a tenté d’apaiser ceux qui faisaient pression pour qu’elle annule son concert, en disant qu’elle « irait aussi en Palestine ».

Mais les militants palestiniens pour les droits ont rejeté son « geste alibi » et l’ont exhortée à plutôt tenir compte de l’appel au boycott.

Une pétition encourageant Del Rey et d’autres artistes programmés à annuler leur participation au Festival Météor a récolté presque 15 000 signatures.

La campagne palestinienne pour le Boycott Académique et Culturel d’Israël a remercié Del Rey de s’être retirée du festival.

« Les Palestiniens espèrent vous entendre chanter quand l’occupation et l’apartheid israéliens cesseront » a déclaré le groupe.

Nous exhortons tous les artistes participant au festival à respecter notre ligne de résistance non-violente ».

Ce n’est pas la première représentation prévue de Del Rey en Israël à être annulée.

Invoquant l’instabilité dans la région, les producteurs ont annulé un concert prévu pour août 2014 à Tel Aviv, tandis que l’armée israélienne pilonnait Gaza cet été là. 

« Une absence »

L’annulation de Del Rey porte un coup magistral aux efforts du gouvernement israélien dans l’utilisation des arts et de la culture pour blanchir son occupation militaire et son système d’apartheid.

L’application Act.IL soutenue par le gouvernement a été utilisée pour lancer une campagne partant soi-disant de la base sur les réseaux sociaux – une tactique connue sous le nom d’astroturfing – qui a conduit des usagers à faire l’éloge du concert prévu de la chanteuse.

Les producteurs du Festival Météor ont publié une brève déclaration sur l’annulation de Del Rey.

« On vient d’apprendre que Lana serait absente de Météor. Nous comprenons qu’elle a choisi Météor pour l’aider à obtenir une certaine attention de la presse », ont-ils déclaré , ajoutant que le festival continue. En plus de l’annulation de Del Rey, les artistes DJ Volvox, DJ Python, Shanti Celeste, DJ Seinfeld, Black Motion et les groupes Khalas et Zenobia se sont retirés.

PACBI a déclaré mercredi qu’une autre artiste avait retiré son concert mais « préférait garder l’anonymat ».

D’autres artistes ont publiquement déclaré qu’ils avaient refusé des propositions de se produire au festival.

Vendredi, des artistes dont A$AP Ferg, Pusha T, Kamasi Washington, Of Montreal, Why? Et Flying Lotus restent programmés.

Des soutiens d’Israël ont blâmé Del Rey pour sa décision d’annuler son concert au Festival Météor.

Parallèlement, des fans et des militants de défense des droits en Palestine ont remercié Del Rey.

Source : The Electronic Intifada
Traduction : SF pour l’Agence Média Palestine et BDS France