image_pdfimage_print

L’abjecte nouvelle vient de tomber : Salah Hamouri reste en prison.

Un nouvel ordre vient d’être émis, la détention administrative de Salah est prolongée de 3 mois.

Après 10 mois de détention, toujours aucune charge n’est prononcée contre notre compatriote.
Après 10 mois de détention, les demandes des autorités françaises, y compris du Président Emmanuel Macron en personne à Netanyahou n’ont eu aucun effet sur les autorités israéliennes qui s’acharnent sur Salah Hamouri.

Après 10 mois d’injustice qui se prolongent aujourd’hui, nous demandons une nouvelle fois quels moyens sont mis par la diplomatie pour faire respecter un Français arbitrairement incarcéré. C’est un homme, une famille qui sont atteints brutalement par cette décision perverse. Mais c’est aussi la France qui est insultée avec cette prolongation alors qu’elle n’a de cesse de dérouler le tapis rouge aux dirigeants israéliens.

Dans ces conditions nous demandons solennellement au Président Macron de manifester publiquement sa position de soutien à Salah Hamouri et qu’il reçoive son épouse, Elsa Lefort, afin de l’informer des dispositions qu’il entend prendre face à cette situation qui n’a que trop duré. La liberté de Salah Hamouri ne saurait s’arrêter aux frontières de l’Etat israélien. La liberté est universelle, la France doit en être dépositaire et actrice majeure.

Site internet

Page Facebook