image_pdfimage_print

Des militants des droits humains ont placé 4500 paires de chaussures à l’extérieur du lieu de réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne à Bruxelles, lundi dernier.
Ce total correspond à autant de Palestiniens tués par Israël, à Gaza comme en Cisjordanie, depuis 2008.

L’action de protestation, organisée par le groupe Avaaz, a couvert la place Jean Rey de chaussures données par des citoyens de toute l’Europe, au cours de la semaine précédant la réunion du Conseil de l’Union européenne à Bruxelles. Les organisateurs ont hissé une banderole sur laquelle on pouvait lire « Les vies palestiniennes comptent ».

Le groupe Avaaz a déclaré que son initiative était un « appel aux gouvernements de l’UE à protéger la vie des Palestiniens en refrénant la violence du gouvernement israélien »

Cette « installation de chaussures représente ceux qui ne peuvent plus marcher« , a expliqué l’ONG Avaaz.

Cette dernière a récolté 425.000 signatures pour une pétition appelant les leaders mondiaux « à sanctionner les grandes industries israéliennes jusqu’à ce que les Palestiniens obtiennent des droits civiques pleins et égaux« .