image_pdfimage_print

Par Nick Vivarelli, le 13 Décembre 2017

Crédit : fourni par le Festival du Film de Locarno

La société de distribution française Pyramide International a enregistré de nombreuses ventes pour le film “Wajib”. Réalisée par la cinéaste palestinienne Annemarie Jacir, le film est candidat pour représenter la Palestine à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, et vient de tirer sa révérence au Moyen-Orient lors du Festival Film de Dubai.

À l’affiche de cette comédie ironique, les célèbres acteurs palestiniens Mohammad Bakri et Saleh Bakri, qui travaillent ensemble pour la première fois.

Le film a été acquis par Satine Films pour l’Italie ; Festival Films pour l’Espagne ; Potential Films pour l’Australie et la Nouvelle Zélande ; Astro pour l’Asie du Sud Est et Times Vision pour la Chine. Amazon a acheté les droits de diffusion internet pour les États-Unis où les droits de représentation restent ouverts.

Wajib”, c’est l’histoire d’un père divorcé et de son fils qui dans une vieille Volvo roulent autour de Nazareth et distribuent des invitations pour le mariage d’une parente. On assiste alors aux aléas de leur relation, pour le moins compliquée. Ce film “englobe les différences entre les Palestiniens vivant en Israël et ceux vivant à l’étranger,” explique le critique de cinéma Jay Weissberg pour Variety.

Produit par Jacir et son mari Ossama Bawardi, sous leur enseigne commune basée en Jordanie, Philistine Films, avec différents partenaires, “Wajib” a été en partie fondé par la plateforme de coproduction Dubai Film Connection. Le film a été lancé cet été à l’occasion du Festival du Film de Locarno avant d’enchaîner avec, entre autres festivals, Toronto, Londres et Mar del Plata – où il remporte l’Astor d’or du meilleur film.

Le film est la troisième œuvre de Jacir, après “When I Saw You” et “Le sel de la mer”.

Traduction : Lauriane G. pour l’Agence Média Palestine

Source : Variety.com