image_pdfimage_print

21 novembre 2017 – Middle East Monitor

 

Les forces israéliennes arrêtent brutalement un adolescent palestinien (Muammar Awad/Apaimages)

 

Le Club des Prisonniers Palestiniens (CPP) a révélé hier qu’Israël détenait 300 enfants palestiniens dans ses prisons.

Les chiffres, qui ont été fournis à l’occasion de la Journée Internationale des Enfants, ont aussi révélé que ce chiffre incluait dix filles emprisonnées et environ 100 enfants palestiniens actuellement en résidence surveillée.

Le président du CPP, Qadura Fares, affirmait: « Israël a arrêté pas moins de 7.000 enfants palestiniens entre 12 et 18 ans depuis le début de la Seconde Intifada en 2000. »

Fares affirme également que beaucoup de ces enfants ont été arrêtés en-dessous de l’âge légal et qu’ils ont atteint leurs 18 ans alors qu’ils étaient en prison. 

Depuis le début de l’Intifada de Jérusalem en octobre 2015, a-t-il dit, le nombre d’enfants palestiniens détenus dans les prisons israéliennes a augmenté jusqu’à atteindre son apogée depuis février 2009, faisant remarquer que 400 d’entre eux ont été emprisonnés à diverses reprises.

Il a révélé que 116 des enfants palestiniens actuellement dans les prisons israéliennes ont entre 12 et 15 ans, faisant remarquer qu’il s’agit du chiffre le plus élevé depuis janvier 2008, année où le service des prisons israéliennes a commencé à donner des informations sur les enfants emprisonnés.

Après 2015, l’occupation israélienne a adopté plusieurs lois racistes contre les enfants palestiniens, y compris des lois qui stipulent la condamnation d’enfants à de longues peines de prison – parfois, selon Quds Press, à des peines allant jusqu’à dix ans de prison.

 

Source : Middle East Monitor

Traduction : JC pour l’Agence Média Palestine