image_pdfimage_print

Par Ziad Medoukh (département de français de l’Université de Gaza), le 30 octobre 2017

 

L’armée israélienne a tué ce lundi 30 octobre 2017 neuf palestiniens et en a blessé dix-huit, lors des bombardements qui ont visé  la ville de Khan-Younis, au sud de la bande de Gaza.

Les avions militaires israéliens ont mené neuf raids sur différents lieux au sud de la bande de Gaza.

Les agressions israéliennes contre les civils palestiniens se poursuivent dans tous les territoires palestiniens.

Ce bombardement s’ajoute aux différentes mesures atroces de l’occupation israélienne contre la population civile de cette région abandonnée : fermeture des passages, réduire l’électricité et interdire les malades de se soigner à l’étranger.

Rien ne semble changer pour les Palestiniens de Gaza trois ans après la dernière offensive militaire israélienne de 2014: blocus, agressions, incursions, bombardements, morts, blessés et souffrance.

100 ans après la déclaration de Balfour, l’injustice se poursuit, et les crimes israéliens contre notre population civile se poursuivent.

Les dirigeants israéliens veulent provoquer les factions palestiniennes et freiner les efforts de la réconciliation palestinienne .

Devant le silence complice de cette communauté internationale officielle.

Et devant l’absence des médias qui occultent cette réalité.

Gaza et la Cisjordanie défient l’occupation !

La Palestine occupée résiste !

La Palestine digne est plus que jamais déterminée !

Gaza résiste, existe et vit !

Gaza sous blocus patiente !

Gaza la dignité garde toujours espoir !

Gaza la déterminée continue de s’accrocher à la vie !

Gaza l’agressée résiste, persiste et existe !

La lutte continue !

La Palestine vivra !

La justice triomphera !