image_pdfimage_print

Un journaliste palestinien s’accroche avec des soldats israéliens (Pile photo)

Le nombre de journalistes palestiniens arrêtés par l’occupation israélienne est monté à 24 après que deux personnes travaillant dans les médias ont été arrêtées à l’aube hier, a rapporté Quds Press.

Selon le Club des Prisonniers Palestiniens (CPP), les frères Ibrahim et Amer Al-Ja’bari sont cadres supérieurs dans une société transmédia qu’Israël a fermée après avoir confisqué ses ordinateurs et son matériel de diffusion.

Le CPP dit que six des 24 journalistes ont été condamnés à de longues peines de prison, dont Mahmoud Musa qui a été condamné à perpétuité. Il est en prison depuis 1993.

Entretemps, le CPP a dit que le journaliste Bassam Al-Sayeh était en prison depuis octobre 2015 alors qu’il souffre d’un cancer des os et du sang, d’ostéoporose et d’une faiblesse du rythme cardiaque.

De plus, il y a trois journalistes en détention administrative, dont Nidal Abu-Akar qui a passé 14 ans dans les prisons israéliennes avant d’être mis en détention administrative.

Les associations de défense des droits estiment que 6.500 Palestiniens sont détenus dans les prisons israéliennes, dont 56 femmes et filles, 350 garçons, 13 députés et 500 en détention administrative.

Traduction : J. Ch. pour l’Agence Média Palestine

Source: Middle East Monitor