image_pdfimage_print

Un court résumé

MahraJazz (2017) est un petit festival de jazz alternatif, le tout premier festival de musique palestinien à avoir lieu à Haïfa (Palestine). Organisé par un groupe indépendant de jeunes gens qui travaillent dans divers domaines de la culture et de la production, MahraJazz se tiendra sur deux week-ends consécutifs, du 24 au 26 août, et du 31 août au 2 septembre 2017, et sera un tremplin pour une variété de musiciens locaux et internationaux de jazz et sous-genres. MahraJazz est un évènement à but non lucratif, basé sur le bénévolat, qui vise à attirer de plus grandes foules palestiniennes, en les rassemblant comme par la radiodiffusion.

Ces dernières années, il y a eu un effet boule de neige avec les efforts locaux des Palestiniens qui réclament qu’Haïfa redevienne un centre urbain palestinien pour la culture et la production du savoir, comme elle l’était avant son occupation et son démantèlement en 1948. Ces efforts et projets variés ont contribué à la construction d’une autonomie culturelle qui tient à ne pas être gouvernée par l’occupation ou le colonialisme.

Lieu : Haïfa et Ramallah

À l’affiche : Kevin Brady Trio (Irlande); Ruba Shamshoum Quintet (Palestine); Dirar Kalash, avec Luke Stewart (Palestine, US); Ken Vandermark (US); Gevende (Turkey); Nathan Daems (Belgium); et d’autres qui seront annoncés + Masterclasses/ateliers.

Ce dont nous avons besoin

– MahraJazz est un projet indépendant, basé sur le bénévolat, et un projet à but non lucratif.

(Pour faire un don pour soutenir ce projet, cliquez ICI )

– Nous espérons obtenir les fonds nécessaires par des investisseurs culturels arabes et internationaux.

– Les billets seront vendus à un prix symbolique pour permettre son accessibilité au maximum de public – et tous les tickets vendus seront utilisés pour couvrir le coût du festival.

– Notre budget total nécessaire est de 23000 €, que nous espérons assurer, avec un solde à combler, par la vente des billets et le soutien d’entreprises et organisations culturelles palestiniennes.

– Bien que nous soyons un projet indépendant non enregistré, nous avons obtenu le soutien important de l’organisation Al-Qaws (http://alqaws.org/siteEn/index/language/en]) qui souhaite se porter garante de notre légitimité et nous fournir une aide et des fonctions administratives officielles.

 

Budget 

L’impact

– Le festival MahraJazz est une opportunité fascinante :

– il présente une scène de jazz alternative pour la communauté palestinienne locale en Palestine, et il fonctionne donc comme un point de transition pour la production et l’organisation d’une nouvelle culture musicale palestinienne ;

– il facilite le développent de la production et de la consommation de la musique de jazz en offrant une scène à des musiciens tant locaux qu’internationaux, pour qu’ils s’y retrouvent, partagent les savoirs, et s’interconnectent ;

– il constitue une alternative pour les musiciens internationaux pour se détourner de l’apartheid israélien, et contribue à l’importance de l’effort palestinien pour boycotter Israël, et il offre aux musiciens internationaux le moyen de jouer un rôle actif dans cet effort.

D’autres façons d’aider : 

– Partagez notre projet et évènement sur Facebook et avec quiconque susceptible d’être intéressé.

– Venez et observez les scènes exceptionnelles, en direct, dans MahraJazz.

– Venez aux ateliers et cours de maître programmés.

– Même si vous n’êtes pas à Haïfa et si vous ne pouvez pas participer à MahraJazz, nous serions si heureux si vous partagiez ceci avec vos propres groupes pour lesquels cette cause est pertinente à l’étranger.

– Et c’est tout ce qu’il y a à faire.

Traduction : JPP pour l’Agence Média Palestine


Source : Indiegogo