image_pdfimage_print

 

Par Al Kamandjati

Un voyage musical à la rencontre des traditions du monde, en terre sacrée de Palestine jusqu’à son cœur, Jérusalem.


Au printemps, à l’occasion de Pâques, l’association Al Kamandjâti vous invite à rejoindre villes, villages et camps de réfugiés en Palestine pour vivre une odyssée musicale et spirituelle unique.

Du 5 au 11 avril, de Naplouse à Jénine
Du 13 au 16 avril, de Bethléem à Dhahariya
Du 18 au 23 avril, Jérusalem

Un périple à travers la terre sacrée de Palestine


Du nord au sud, son patrimoine séculaire révèle ses secrets d’art et d’histoire grâce aux visites alternatives imaginées par notre partenaire Diwan Voyage. Naplouse, Jénine, Al Khalil « Hébron », 
Gaza, Ramallah, Bethléem, Jéricho et Jérusalem sont au programme, ainsi qu’une excursion dans le désert en direction du Jourdain.

Un voyage dans le voyage, à la rencontre des musiques et traditions sacrées


Al Kamandjâti Festival convie des artistes et penseurs venus des quatre coins du monde : Maroc, Tunisie, Egypte, Mali, Tanzanie, Turquie, Koweït, Azerbaïdjan, Inde, Belgique, Suède… et
 Palestine, bien sûr ! Des poètes-griots du pays Mandingue aux danseuses tsiganes du Rajasthan, plus d’une centaine d’artistes embarquent dans l’aventure.

Une programmation ambitieuse et variée pour cette première édition


Placée sous la direction artistique d’Alain Weber, spécialiste des musiques traditionnelles et responsable, entre autres, du Festival de Fès des musiques sacrées du monde, cette manifestation associe créations et concerts, rencontres musicales improvisées, lectures, conférences, projections de film, expositions de photographies, visites guidées alternatives.

Point d’orgue de ce festival itinérant : la captivante Jérusalem


En fin de parcours, les festivités se déploieront sur des sites patrimoniaux parmi les plus riches de Jérusalem. Immersion dans l’actualité et l’héritage d’une cité hors du commun à la source des religions monothéistes, ferveur et savoir mêlés.

Une contribution significative à l’économie locale


La coopération avec les acteurs du territoire est une priorité pour l’équipe du festival. Elle mobilise les moyens et compétences disponibles d’une ville à l’autre pour faire exister l’événement. En complément, elle se fait fort de mettre en lumière leurs savoir-faire et productions locales. Vous découvrirez notamment le travail du verre, de la céramique, de la poterie et de la broderie de la ville bénéficiaire du prix mondial de l’artisanat en 2016 : Al Khalil « Hébron ».

Un aperçu de l’implication de l’association Al Kamandjâti


Fondée par l’altiste et chef d’orchestre Ramzi Aburedwan, cette association à but non lucratif œuvre à toujours plus de synergie entre les opérateurs culturels et éducatifs et décline ses projets à différentes échelles : formation, production et diffusion mu
sicales en Palestine et à l’étranger, préservation du patrimoine culturel palestinien et arabe.

En avant-première, quelques artistes invités à cette édition :

Les Musiciens du Nil (Egypte)
Ballaké Sissoko (Mali)
Ensemble Diwan (Palestine)
Kamila Nabiyeva (Azerbaïdjan)
Derviches tourneurs d’Istanbul (Turquie)
La fanfare détournée (Belgique)

 

Source : Al Kamandjati