IMG_4809

Déracinés, le projet de l’artiste plasticien, Jonathan Loppin, sera visible à partir du vendredi 11 mars 18h à l’Institut d’art contemporain (IAC) de Villeurbanne, et ce jusqu’au 8 mai prochain, dans le cadre d’une exposition intitulée Le Temps de l’engagement et de l’audace – De leur Temps #5 (en partenariat avec l’ADIAF, association de collectionneurs d’art contemporain français).

Pour résumer ce qui fut une aventure de deux ans, dont l’issue n’était pas garantie jusqu’à hier et qui a engagé plus d’une dizaine de personnes en Palestine et en France, le projet consiste dans le déplacement, de Palestine (Beit Jala via le camp de réfugiés de Deisheh à Bethlehem) jusqu’en France, des restes de 2 oliviers de 900 ans, morts des suites de l’occupation (plus précisément, de l’aménagement d’une zone de sécurité autour du tunnel de Beit Jala).

Un agronome palestinien, Nadi Faradj, témoin de l’arrachage d’oliviers multi-centenaires par l’armée israélienne, autour du tunnel de Beit Jala, a en effet tenté la transplantation d’environ 150 de ces arbres. Certaines de ces transplantations ont réussi ; d’autres n’ont pas pris et les arbres sont morts. C’est le cas notamment de ces deux oliviers, qui avaient été replantés devant le Centre pour la Paix de Bethlehem.

Ce projet est né et a pu être réalisé grâce à Naji Owda, directeur de LAYLAC, centre socio-culturel pour la jeunesse dans le camp de réfugiés de Deisheh, à Béthlehem.

Une occasion pour pouvoir parler de la situation en Palestine et de temoigner de la réalité du processus de colonisation israelien.

Pour plus d infos sur l expo: http://i-ac.eu/fr