Ali Abunimah, Arts et Culture, 20 novembre 2015

11538133_1174822879210731_5573139653606494438_o

Les frères Osama et Mohammed Elsusi, artistes hip-hop de Gaza Revolution Makers (Faiseurs de Révolution), ont sorti un nouveau titre mettant en vedette Ahmad Murad.

Gaza est plein de jeunes hommes et femmes bourrés d’ambition, de talent et de créativité.

Cette chanson, « Shadeyna al-heil » (Renforcer notre Résistance), salue la résilience et la résistance des Palestiniens. 

CLIP: https://www.youtube.com/watch?v=uCPiv6127-Q

Mais elle évoque aussi le désir de normalité qui permettrait aux gens de satisfaire leur potentiel personnel et artistique : « Tous les jours nous rêvons d’un nouveau jour sans tempête, pour pouvoir moissonner nos rêves empêchés et aussi libérer nos fermes ambitions. »

C’est une chanson qui reconnaît que le combat et la résistance ont été imposés à une population qui veut ce après quoi tous les humains languissent : « Nous voulons vivre nos vies en êtres libres, pas en esclaves. »

Elle parle de ce qui pousse à émigrer quand les conditions empirent, et du refus – fondé sur l’espoir et la foi – de le faire.

La vidéo de YouTube est sous-titrée en Anglais – bien qu’il soit un peu difficile de déchiffrer sur le fond sombre, les mots sont lisibles.

J’ai entendu les Revolution Makers pour la première fois quand j’ai vu leur concert en direct en 2013 à Gaza ville et depuis, j’apprécie leur travail.

C’est une certitude : l’art n’est pas un luxe ; il est nécessaire à la vie.

Traduction : J. Ch. pour l’Agence Média Palestine

Source : The Electronic Intifada