Jeudi 29 décembre 2015 21h09 IMEMC News & Agencies

Selon WAFA, l’Unité d’études palestiniennes et de documentation a révélé qu’Israël a détenu un total de 5934 enfants palestiniens ces cinq dernières années.

childarrestpnn

Image d’archive PNN

Le Comité d’études sur les détenus et ex-détenus palestiniens et l’Unité de recherche ont documenté dans un rapport qu’Israël avait détenu un total de 5934 enfants palestiniens sur les cinq dernières années.

Le comité a expliqué que de 2000 à 2010, Israël a détenu en moyenne 700 enfants palestiniens par an, mais qu’en raison du pic récent de détentions, la moyenne annuelle avait bondi à 1200.

L’Unité a documenté qu’Israël a détenu un total de 2179 enfants en 2015, correspondant à 36,7% du nombre total d’enfants détenus ces cinq dernières années, en augmentation des 21,3% de 2014.

Elle a ajouté que le nombre total d’enfants détenus par Israël en 2013 correspondait à 15,7% du nombre total d’enfants détenus ces cinq dernières années en augmentation des 14,8% de 2012 et des 11,5% de 2011.

Le Comité a expliqué que les pourcentages listés ci-dessus démontrent que le nombre d’enfants détenus a régulièrement augmenté ces 5 dernières années.

L’Unité a noté que le nombre total d’enfants détenus en 2015 a augmenté respectivement de 72,1% et de plus de 134% par rapport au nombre d’enfants détenus en 2014 et 2013.

Elle a aussi noté que le nombre total de détenus en 2015 a augmenté respectivement de 147,3% et de 221,9% en comparaison au nombre total d’enfants détenus en 2012 et 2011.

L’Unité en a conclu que la détention par Israël d’enfants palestiniens à Jérusalem avait régulièrement augmenté ces 5 dernières années et avait atteint un pic de 1500 en octobre dernier.

Commentant ces données, le responsable du Comité, Issa Qaraqe’, a dit que 2015 avait été une année d’intimidation et de torture brutale des enfants palestiniens et qu’Israël a torturé et maltraité cent pourcent des enfants à Jérusalem.

Il a ajouté que la loi sur la détention et le tabassage des enfants palestiniens n’avait pas été adoptée par Israël pour des raisons de sécurité mais pour détruire leurs futurs et leurs rêves.

Traduction: Julie V. pour l’Agence Média Palestine

Source: IMEMC