image_pdfimage_print

_MG_8623

Crédit photo: David Métra


Voici la déclaration lue par Eitan Bronstein Aparicio le 04 janvier 2015 près de l’Assemblée Nationale:

Je m’appelle Eitan Bronstein Aparicio, je suis citoyen israélien et j’habite à Tel Aviv. j’appelle le gouvernement français à boycotter l’État d’Israël.

Au nom de l’établissement d’un foyer pour les survivants de l’holocauste, les sionistes ont commis un nettoyage ethnique en Palestine et ont détruit de nombreuses villes et villages.

La Nakba est l’expulsion de la majorité des Palestiniens et l’interdiction qui leur est faite de revenir, ont été les fondations de l’établissement d’un État juif.

Les migrants sionistes venus d’Europe ne voulaient pas et ne veulent toujours pas être intégrés dans cette partie de la région qu’ils contrôlent.

Un contrôle militaire a été instauré sur les résidents arabes du pays, et en 1967 ils ont poursuivi l’occupation en colonisant la Cisjordanie et la bande de Gaza.

Le régime israélien est « un régime d’oppression et de contrôle par un groupe racial sur un ou plusieurs groupes ». Ceci est la définition des crimes d’apartheid par la loi internationale.

La répétition des guerres depuis 1948 jusqu’à la dernière et terrible attaque sur Gaza de l’été dernier, est une preuve qu’il n’y a pas de sortie possible de ce cycle de violences tant que ce régime contrôle cette terre.

Israël a réussi à créer un lien profond entre l’état d’israël et les juifs de diaspora. Ce lien fait aussi le lit de l’antisémitisme qui met en danger les juifs et les israéliens dans de nombreuses villes du monde.

Au lieu d’être un abris sûr pour les juifs du monde, Israël est devenu leur source principale de danger.

La France, et toute l’Europe, ont une responsabilité historique dans l’existence du régime sioniste et leur soutien continu est moralement insupportable.

Les israéliens, tout comme les sud africains pendant le régime d’apartheid, ne céderont pas volontairement leurs privilèges, et seulement le boycott international, militaire, économique et culturel, mettra fin à ce régime et sera capable d’apporter aux palestiniens et aussi aux juifs qui vivent en Israël et ailleurs, une paix juste et durable sans occupation et sans guerres.

Au nom de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, je vous demande donc de boycotter Israël.

_MG_8604

Crédit photo: David Métra

_MG_8648

Crédit photo: David Métra

_MG_8612

Crédit photo: David Métra

_MG_8653

Crédit photo: David Métra