a0-1352

Extrait du journal « Le Républicain Lorrain » – 24 août 2014

Militante des droits de l’Homme, Marie-Jo Parbot est allée recueillir à Gaza des « paroles d’assiégés ». Ses interviews dessinent une société complexe, habitée par la volonté de vivre envers et contre tout.

« GAZA veut dire étymologiquement « la Forte » », rappelle Michèle Sibony, vice-présidente de l’Union juive française pour la Paix, pour conclure la préface qu’elle a accordée au livre-reportage de Marie-Jo Parbot, Gaza, la vie, passionnément !

Les hasards de l’édition ont fait coïncider la sortie de cet ouvrage avec le paroxysme d’une des pires crises qu’ait connues la « prison à ciel ouvert » de Gaza. Marie-Jo Parbot nous livre pourtant le portrait d’un territoire de vie, d’amour, de volonté et d’espoir.

Gaza, la Forte, semble puiser dans les catastrophes l’énergie de la renaissance : « S’il y a une guerre quelque part, les gens attendent pour reconstruire. Pas nous, on recommence immédiatement. Et nous le ferons toujours car nous n’avons nulle part où aller ! », explique Moussa, l’un de la centaine de Gazaouis qu’a longuement interrogés Marie-Jo Parbot en mars 2013.

Déjà coauteur (sous le pseudonyme de Roannie) d’une bande dessi-née en quatre tomes consacrée à la Palestine et à Israël (L’Intruse, aux éditions Vertige Graphic), cette pédiatre aujourd’hui retraitée a pris conscience du drame palestinien en 1972, lors de la sanglante prise d’otages israéliens aux Jeux Olympiques de Munichpar un commando de l’organisation palestinienne Septembre noir. « J’avais 29 ans, et ce fut un choc : il y avait donc des Palestiniens en Palestine ! », se souvient-elle.

Depuis, Marie-Jo Parbot, qui a « fait ses classes » en militant pour Amnesty International, a éprouvé « l’envie d’affirmer physiquement [ses] convictions ». Ses convictions : la défense des droits humains fondamentaux et de la notion d’égalité. « Je prends l’option de défendre tous ceux qui ont droit à leur petit bout de bonheur », explique-t-elle.

Disponible à prix de lancement jusqu’au 30 septembre 2014.

Conception graphique & réalisation PAO :
Scribest Editions, BP 10 077,
67802 Bischheim Cedex

ISBN 979-10-92758-02-3
Dépôt légal 1e édition : juillet 2014
Prix public France : 20 euros

Préface : Michèle Sibony
Postface : Ziad Medoukh

Renseignements et commandes sur le site de Scribest-éditions :

http://www.scribest.fr/article-85-nouvelle-parution-gaza-la-vie-passionnement-disponible-a-prix-de-lancement-jusqu-au-30-septembre-2014.