Addameer, organisation de soutien aux prisonniers et aux droits de l’homme, appelle les activistes et les peuples de conscience à se solidariser avec tous les prisonniers politiques et à rejoindre sa prochaine campagne mondiale contre la détention administrative, dont le lancement aura lieu le 17 avril 2013.

Plus de 4.743 Palestiniens sont actuellement détenus par Israël ; 10 d’entre eux sont des femmes, 193 sont des enfants et 178 sont incarcérés sous le régime de la détention administrative, une vieille mesure à laquelle Israël recourt pour détenir indéfiniment des Palestiniens sur des informations secrètes, sans les inculper ni leur permettre d’être jugés.

Non seulement ces prisonniers sont détenus arbitrairement, mais l’usage que fait Israël de la détention administrative viole différentes normes internationales, telles la déportation des Palestiniens du territoire occupé vers Israël, la privation de visites familiales régulières et le défaut de prise en compte de l’intérêt supérieur des enfants détenus, comme l’exige le droit international.

 

Nous avons besoin de votre soutien pour briser leurs chaines
ainsi que le silence sur la détention administrative.
Aujourd’hui, Israël a sous-traité la sécurité des prisons dans lesquelles sont détenus les Palestiniens à une société britannico-danoise nommée G4S. G4S est, avec le service pénitentiaire israélien, responsable des situations très dures vécues par les prisonniers pendant les grèves de la faim historiques de 2012 auxquelles des milliers de Palestiniens ont participé, dont deux grévistes de la faim qui ont frôlé la mort pour protester contre leur détention arbitraire, Khader Adnan et Hana Al-Shalabi. G4S est aussi complice de la détention par Israël de presque un tiers du Conseil législatif palestinien depuis 2006 et de celle de dizaines de défenseurs des droits de l’homme arrêtés chaque année pour participation à la résistance populaire.

Le gouvernement d’Israël doit libérer tous les détenus administratifs, et en attendant, ils doivent tous jouir de leurs droits prescrits par le droit international.

Addameer soutient la campagne internationale de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre G4S pour mettre un terme à sa complicité dans l’emprisonnement des détenus administratifs et pour faire pression sur le gouvernement israélien pour qu’il libère les prisonniers. Addameer appelle les organisations et les individus solidaires ainsi que les organisations pour les droits de l’homme du monde entier à se joindre au lancement de notre Campagne Fin de la détention administrative, le 17 avril 2013.

AGISSEZ !

Pour qu’il libère les prisonniers, vous pouvez nous aider à faire pression sur le gouvernement israélien :

– en participant à une journée de mobilisation de masse, dans votre ville, le mercredi 17 avril 2013, Journée annuelle du Prisonnier palestinien.
– en organisant une semaine « Fin de la détention administrative », du 17 au 24 avril 2013, dans votre ville ou sur votre campus universitaire, en utilisant le matériel de campagne à venir d’Addameer.
– en sensibilisant votre communauté sur la détention administrative en utilisant notre « trousse à outils de l’activiste » à venir.

Vous pouvez prendre contact avec Addameer par email : info@addameer.ps ; Facebook ; Twitter ou notre site web pour vous impliquer dans la campagne « Fin de la détention administrative ».
Source : Addameer

Traduction : MR pour ISM

Source