image_pdfimage_print

Séance exceptionnelle le vendredi 25 novembre à 20h30 à Utopia Saint-Ouen à l’occasion de la rencontre avec Johaynna Saifi et Reuven Abergel, représentants du mouvement juif-palestinien Tarabut-Hithabrut.

En partenariat avec l’Association France Palestine Solidarité, Europalestine, BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanctions) et CCIPPP ( Campagne Civile pour la Protection du Peuple Palestinien )

ZAHRA

Mohammad Bakri – documentaire Israël / Palestine 2009 1h03mn –

Du 25/11/11 au 25/11/11

ZAHRA

 

Zahra c’est le prénom de la grand tante, âgée de 80 ans du réalisateur et acteur Mohammad Bakri, une femme remarquable dont il nous raconte le destin commun a bien des femmes de sa génération. Zahra a épousé son cousin Hassan et en 1948 elle a fui avec deux de ses enfants (elle en aura dix) au Liban. Au même moment son mari a été mis en prison par les autorités israéliennes. Plus tard, Zahra est retournée dans son village Al Bane, puis son mari a été libéré, mais est mort prématurément. Elle a donc dû élever seule ses dix enfants gagnant sa vie par le ramassage des olives. Le film est porté par la parole de Zahra et celle de ses enfants, petits enfants… Mohammad Bakri appartient à cette génération qui n’a aucun souvenir personnel de 1948 mais qui milite pour que chaque jeune Israélien, juif ou arabe, puisse voir ses films pour que chacun comprenne la peine et la souffrance des déplacés de la Nakba. Tout comme il souhaite que les Palestiniens apprennent à connaître la Shoah pour mieux comprendre ses voisins juifs. C’est, selon lui, en appréhendant les passages les plus douloureux de l’histoire de l’autre qu’on peut arriver à vivre ensemble.

POURQUOI LA VENUE DE TARABUT – HITHABRUT À UTOPIA ?

En novembre 2009, dans le cadre de la dénonciation du jumelage de la mairie de Toulouse avec la capitale de l’Etat d’Israël, Tel-Aviv, et de la construction de relations directes et de solidarité entre habitants de Midi-Pyrénées, Israéliens anticolonialistes juifs et Palestiniens de Jaffa/Tel-Aviv, nos collègues d’ UTOPIA Toulouse avaient reçu des membres du mouvement juif-palestinien Tarabut-Hithabrut.
Deux autres militants de ce même groupe viennent visiter notre beau pays en novembre 2011 et feront donc une escale à Utopia Saint-Ouen pour parler de leur travail et apporter leur témoignage : Johaynna Saifi, palestinienne, habitante d’Akka (Saint Jean d’Acre) très engagée dans les questions de mixité sociale, et Reuven Abergel, juif oriental d’origine marocaine, qui fût l’un des fondateurs des Panthères Noires israéliennes dans les années 1970, mouvement des juifs orientaux réclamant une égalité sociale.

L’idée de cette soirée (d’autres auront lieu dans les salles Utopia du Sud) est d’apporter un éclairage un peu différent sur le conflit, en écoutant le témoignage de ces femmes et de ces hommes qui luttent ensemble, au-delà de leurs apparentes différences. Il sera ainsi intéressant de voir comment, au cœur d’un combat commun, les difficultés inhérentes à tout mouvement collectif peuvent apparaître : la problématique du pouvoir au sein du groupe, la place des femmes, ou celle des différentes cultures en présence.
Loin d’une approche simplement compatissante, nous tenterons ensemble de comprendre et de partager, par cette rencontre avec des personnes vivant et travaillant dans une société militaire basée sur un racisme légal, une expérience sociale, politique et militante qui a sans doute beaucoup à nous apprendre.

http://www.cinemas-utopia.org/saintouen/index.php?id=1481&mode=film